Today: Saturday 31 July 2021 , 6:15 am


advertisment
search




Fidesz

Dernière mise à jour 9 Jour 34 Vues

Advertisement
In this page talks about ( Fidesz ) It was sent to us on 22/07/2021 and was presented on 22/07/2021 and the last update on this page on 22/07/2021

Votre commentaire


Entrez le code
Un article de Wikipédia l'encyclopédie libre


Fondements idéologiques


Le Fidesz est fondé sur le conservatisme. Il se réclame des valeurs de :

démocratie « civique » (polgári) au sens d'anticommuniste dans le vocabulaire du Fidesz (cf. polgári körök « cercles civiques ») ;
conservatisme « national » (nemzeti) dans le sens de nationaliste ;
démocratie chrétienne.
Le parti est critiqué à l'étranger pour son nationalisme économique par exemple pour sa taxe « de crise » votée au Parlement visant les grandes entreprises implantées en Hongrie surtout étrangères (dans les domaines de l'agro-alimentaire de l'énergie des télécommunications de la grande distribution) et taxées bien plus que les autres entreprises hongroises. Le parti est également accusé d'avoir des tentations autoritaires et est notamment critiqué pour la loi de 2010 restreignant les libertés des médias pour son opposition jugée antisémite à George Soros ou pour celle au financement public de l'enseignement des études de genre jugée sexistes . Mais il est surtout critiqué pour sa réaction jugée violente à la crise migratoire avec l'installation de camps de rétention des migrants la criminalisation des aides aux immigrés clandestins la construction d'un mur de barbelés à la frontière ou encore l'autorisation faite aux militaires de tirer à balles réelles sur les migrants cherchant a entrer clandestinement dans le pays .

Bien qu'orienté à droite le discours du Fidesz reste globalement hostile à la mondialisation. Les années de gouvernement de Viktor Orbán ont également été marquées par une progression des thèmes irrédentistes autour de la Grande Hongrie et de la situation des Hongrois d'outre-frontières minoritaires dans les États frontaliers.

Initialement considéré comme un parti de centre droit la rhétorique populiste grandissante de Viktor Orbán et ses politiques hostiles à l'endroit des migrants lui valent d'être classé par plusieurs médias à l'extrême droite tandis que d'autres utilisent le qualificatif de « fasciste doux » . Le Fidesz rejette cette étiquette qui lui serait apposée pour des raisons politiques du fait de son positionnement sur la crise migratoire et de sa poursuite d'une « démocratie non libérale » . Le parti est classé par d'autres sources à droite .


Histoire


Fidesz était l'acronyme de l'ancienne Alliance des jeunes démocrates (Fiatal Demokraták Szövetsége Fidesz) créée sous la forme d'un mouvement de jeunesse (l'âge limite d'adhésion était trente-cinq ans} en 1988 sous le régime de la République populaire de Hongrie. Le parti croît rapidement et passe en un mois de trente-deux à mille membres. Destiné aux jeunes de quatorze à trente-cinq ans à l'exclusion des membres des Jeunesses communistes le parti se déclare favorable à l'économie de marché à la propriété privée au multipartisme et à la démocratie . Lors des premières élections libres de mars et avril 1990 le Fidesz entre au Parlement en faisant élire 20 députés dont Viktor Orbán .

Son logo porte son nom le plus courant Fidesz acronyme de Fiatal Demokraták Szövetsége (« Alliance des jeunes démocrates ») mais à partir de 1995 son nom officiel a été Fidesz – Magyar Polgári Párt (« Parti civique hongrois ») puis à partir de 2003 Fidesz – Magyar Polgári Szövetség (« Alliance civique hongroise »).

En avril 1993 Viktor Orbán est élu président du parti. Avec lui c'est la tendance « nationale-libérale » qui s'impose. Gábor Fodor est écarté de la présidence promise du comité national au profit de József Szájer plus proche du programme d'Orbán . Défait aux élections de 1994 le Fidesz chute à 7 % des suffrages ; Orbán présente alors sa démission mais est reconduit. À partir de 1995 il s’efforce de faire du Fidesz un parti de gouvernement en présentant un programme de coalition avec le Forum démocrate hongrois (MDF) de tendance démocrate-chrétien et libéral-conservatrice . À l'origine libéral de gauche progressiste et anticlérical le Fidesz devient sous l'action de Viktor Orbán dans le courant des années 1990 un parti conservateur sur le modèle des chrétiens-démocrates allemands .

Dans l'opposition aux premiers gouvernements de la transition démocratique à savoir ceux dirigés par le Forum démocrate hongrois (Magyar Demokrata Fórum MDF) (1990-1994) et le Parti socialiste hongrois (Magyar Szocialista Párt MSZP) (1994-1998) il arrive au pouvoir à la faveur des élections législatives de 1998 et forme une coalition avec le MDF. Le président du Fidesz Viktor Orbán âgé de trente-cinq ans devient le plus jeune Premier ministre d'Europe.

Il perd de justesse les élections législatives de 2002 à la faveur de coalition formée par le MSZP et l'Alliance des démocrates libres (Szabad Demokraták Szövetsége SZDSZ) menée par Péter Medgyessy.

En juin 2004 le Fidesz obtient 12 députés européens en réunissant sur ses candidats 47 40 % des suffrages exprimés. Il en remporte 14 lors des élections européennes de 2009 avec 56 37 % des suffrages exprimés allié aux chrétiens-démocrates du KDNP.

Bien que plus nettement battu lors des élections législatives hongroises de 2006 le parti remporte largement les élections municipales et régionales six mois plus tard en octobre 2006 après la crise provoquée par la divulgation d'un discours prononcé à huis clos devant les députés de son parti par le Premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsány .

Le 25 avril 2010 le Fidesz remporte largement les élections législatives en obtenant les deux tiers des sièges du parlement. Dans la foulée le candidat István Tarlós devient le premier maire conservateur de Budapest le 3 octobre 2010 mettant ainsi fin au long règne de Gábor Demszky qui dirigeait la ville depuis 1990.

Disposant des deux tiers des sièges au Parlement avec son allié le Parti populaire démocrate-chrétien le Fidesz rédige une nouvelle Constitution adoptée en avril 2011 — le texte fondamental de l'ancienne constitution datant de 1949 — d'orientation ultraconservatrice . L’appellation officielle de l'État hongrois « République de Hongrie » devient « Hongrie » — le mot « République » apparaissant à l'article suivant — et « la Hongrie porte la responsabilité de la situation des Hongrois vivant hors des frontières du pays » (article D)[réf. nécessaire]. Le préambule fait référence à Dieu à la Sainte Église et à la famille traditionnelle et consacre le mariage comme l'« union entre un homme et une femme » . L'article II sur le droit à la vie de toute personne indique que « la vie du fœtus doit être protégée dès sa conception » pouvant laisser éventuellement la place à une future interdiction de l'avortement .

En ce qui concerne les minorités hongroises des pays voisins le dirigeant du Fidesz et actuel Premier ministre Viktor Orbán a fait voter dès son arrivée au pouvoir une loi sur la double nationalité : un Hongrois vivant dans les pays voisins pourra acquérir la nationalité hongroise en plus de celle du pays où il réside . Le droit de vote est aussi accordé en Hongrie en décembre 2011 aux minorités hongroises des pays voisins pour les listes de partis (députés non liés à une circonscription) . Une autre loi nationaliste est celle faisant un « jour de commémoration nationale » (nemzeti emléknap) du 4 juin jour de la signature du traité de Trianon qui en définissant les nouvelles frontières à l'intérieur de l'ancienne Autriche-Hongrie laissa un tiers des Hongrois ethniques hors de Hongrie ; ce jour est appelé Journée de la solidarité nationale (A nemzeti összetartozás napja) et est marqué par des commémorations à différents endroits du pays (mais pas dans les écoles comme d'autres « jours de commémoration nationale » : Journée des victimes du communisme Journée de la Shoah Journée des martyrs d'Arad).

En février 2015 le Fidesz perd sa majorité qualifiée des deux tiers nécessaire à l'adoption des lois « organiques » et des modifications de la Constitution lorsque l'indépendant Zoltán Kész soutenu par la gauche remporte l'élection législative partielle au scrutin uninominal de la circonscription de Veszprém en remplacement de Tibor Navracsics nommé commissaire européen .

En raison d'un positionnement davantage populiste — notamment à la suite d'une campagne visant Jean-Claude Juncker — le Fidesz est suspendu du Parti populaire européen (PPE) en mars 2019 . Deux ans plus tard en mars 2021 le Fidesz quitte le PPE .


Dirigeants
























Liste des présidents du Fidesz
Dates
Président
1988-1993 Direction collégiale
1993-2000 Viktor Orbán
2000-2001 László Kövér
2001-2002 Zoltán Pokorni
2002-2003 János Áder
2003-en cours Viktor Orbán


Résultats électoraux



Élections législatives


Élections municipales
















Année
Conseils de
comitats
+/-

Assemblée de
Budapest
+/-
2019
245 / 381


11 / 31

en diminution 7


Élections européennes

































Année
Voix
%
Sièges
Position
2004
1 457 750
47 4
12 / 24

1er
2009
1 632 309
56 3
14 / 22

1er
2014
1 193 991
51 5
12 / 21

1er
2019
1 824 220
52 6
13 / 21

1er


Organisation



Structures associées

Le Fidelitas est le mouvement de jeunesse du Fidesz.

explicación simple




















































































Fidesz-Union civique hongroise
(hu) Fidesz - Magyar Polgári Szövetség.







Logotype officiel.
Présentation
Président
Viktor Orbán
Fondation

Siège
1089 Budapest Visi Imre utca 6. (Polgárok Háza)
Vice-présidents
Lajos Kósa
Gábor Kubatov (en)
Szilárd Németh (en)
Katalin Novák
Mouvement de jeunesse
Fidelitas
Positionnement
Droite[1] à extrême droite[2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]

Historique
Centre gauche[10] centre droit[11] à droite[12] [13]


Idéologie
National-conservatisme[14] [15] [16]
Conservatisme social[17] [18] [19]
Euroscepticisme modéré[20] [21] [22]
Démocratie chrétienne[23]
Nationalisme économique[24] [25]
Populisme de droite[2] [3] [4]
Opposition à l'immigration[26]
Illibéralisme[27] [28]

Historiquement :
Libéralisme[29] [30]
Libéral-conservatisme[31] [32]
National-libéralisme[29] [33] [34]
Libertarianisme[35] [36]
Sécularisme[35] [37]
Anticléricalisme[34] [38]


Affiliation nationale
Fidesz–KDNP (en)
Affiliation européenne
PPE (2004-2021)[39]
Groupe au Parlement européen
PPE (2004-2021)[40] [41]
Non-inscrits (2021-)[42]
Affiliation internationale
Internationale démocrate centriste
Union démocrate internationale
Couleurs
Orange
Site web fidesz.hu
Présidents de groupe
Assemblée nationale
Máté Kocsis
Représentation
Députés
117 / 199

Députés européens
12 / 21

Élus régionaux
245 / 381


Le Fidesz de son nom complet Fidesz-Union civique hongroise (hongrois : Fidesz-Magyar Polgári Szövetség Fidesz-Union civique hongroise prononcé [ˈfidɛs ˈmɒɟɒɾ ˈpolga:ri ˈsøvɛtːʃeːg] Fidesz-MPSZ) est un parti politique hongrois de droite ou d'extrême droite selon les sources.

Fondé en 1988 comme un mouvement de jeunesse de centre gauche anticlérical et opposé au parti unique ainsi qu'à la République populaire de Hongrie il devient progressivement un parti conservateur et populiste notamment sous l'influence de son président Viktor Orbán qui est Premier ministre du pays de 1998 à 2002 et depuis 2010.

Son allié traditionnel est le Parti populaire démocrate-chrétien (KDNP).
  • The Author: wikbe
Tags: Fidesz
 
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires

vu pour la dernière fois
Most vists